Incatema renouvelle l´exploitation des eaux usées du Parc industriel de Caracol (Haïti)

Incatema renouvelle lexploitation des eaux uses du Parc industriel de Caracol (Hati)

Incatema Consulting & Engineering a renouvelé le contrat d’exploitation de la station de traitement des eaux usées du Parc industriel de Caracol, en Haïti, pour une année supplémentaire, après 3 années consécutives d’utilisation de cette usine construite par l’entreprise en 2015 et dont bénéficient environ 18 000 habitants. Plus précisément, les employés du Parc industriel, où sont traités chaque jour plus de 5 000 litres d’eaux usées, industrielles et domestiques.

L’entreprise concentre actuellement ses efforts sur la bonne gestion des ressources naturelles du pays en recourant au traitement de l’eau basé sur le système des plantes macrophytes, un processus innovant complètement biologique, dans lequel les plantes autochtones traitent l’eau sans grandes exigences énergétiques, ce qui bénéficie à l’environnement comme nous vous l’expliquions déjà ici

Selon les mots de Fernando Díaz, directeur de la division Eau chez Incatema, «nous sommes particulièrement fiers d’avoir doté les citoyens d’Haïti de ce projet clé en main, qui contribue à la durabilité du traitement des eaux usées d’Haïti et démontre l’engagement d’Incatema en faveur de l’environnement dans un pays où nous travaillons avec une ressource qui améliore la qualité de vie de milliers de familles.

«Dans le cadre de la responsabilité de la compagnie en matière de croissance durable, le projet de traitement des eaux usées de Caracol est une réalité particulièrement adaptée au climat du pays et assure le traitement de l’eau en utilisant les racines des plantes macrophytes toute l’année. Cela permet d’optimiser une ressource naturelle, tout en évitant d’utiliser des substances chimiques, et de traiter l’eau avec une dépense énergétique moindre», ajoute Díaz.

 

La construction de cette station d’épuration s’inscrit dans le cadre des objectifs de l’Agenda 2030 d’améliorer l’assainissement de l’eau dans un pays où, qui plus est, près de la moitié des 11 millions de citoyens n’a pas accès à l’eau potable, ce qui constitue l’autre versant de l’objectif de développement durable numéro 6 des Nations Unies, qui cible l’eau propre et l’assainissement.

Incatema © 2013 | ALL RIGHTS RESERVED
Incatema consulting