Réussite du programme de formation sur l'élevage intensif d'alevins pour l'aquiculture en Afrique Centrale- ACP Fish II.

Indemar, entreprise du Groupe Incatema, termine la réalisation de plusieurs cours de formation théoriques et pratiques pour la production intensive d'alevins de poisson-chat au Cameroun, au Tchad, au Gabon et en République Démocratique du Congo. Ces cours ont été financés par le Programme ACP Fish II de l'UE et ils ont permis de former un total de 53 entrepreneurs, propriétaires et travailleurs de fermes aquicoles, ainsi que des fonctionnaires du secteur aquicole. Il a permis en outre d'éditer un manuel qui servira de guide technique pour les aquiculteurs de la zone et permettra de former de futurs aquiculteurs.

Russite du programme de formation sur l'levage intensif d'alevins pour l'aquiculture en Afrique Centrale- ACP Fish II.

Le poisson-chat ou silure (Clarias gariepinus) est l’une des espèces les plus intéressantes pour l’aquiculture Africaine étant donné sa grande distribution géographique, sa facilité d’élevage et le bon taux de croissance qu’il présente. L’un des obstacles qui empêchent la croissance de sa production est cependant le manque d’alevins de qualité.
 
Conscient de cette difficulté, le Programme ACP Fish II de l’UE a financé la réalisation de séminaires de formation pour la production intensive d’alevins de Clarias dans les villes de : Yaoundé, N’Djamena, Libreville et Kinshasa.
 
Indemar, l’entreprise du groupe consacrée au secteur de la pêche et de l’aquiculture, a été adjudicataire de ce contrat, qui a été réalisé pendant les mois de juillet à septembre 2013. On a commencé par sélectionner les formateurs, qui ont élaboré le manuel théorique et qui ont réalisé les cours avec la collaboration d’assistants locaux qui ont aidé à couvrir les besoins logistiques du projet. La formation théorique reçue pendant la session du matin était complétée avec son application pratique pendant la session de l’après-midi. Le dernier jour de chaque séminaire était consacré à la visite des participants à une installation d’aquiculture produisant des alevins de Clarias.
 
Depuis le début, on a cherché à garantir la participation de femmes impliquées dans le secteur aquicole de chaque pays, avec une participation féminine de 30% aux cours, ce qui est un succès étant donné la présence majoritaire des hommes dans le secteur. Les assistants aux séminaires ont été sélectionnés par les Points Focaux du Programme, en tenant compte du fait que les séminaires étaient orientés autant aux aquiculteurs et au personnel des services aquicoles, qu’à des personnes souhaitant s’intégrer dans ce secteur. 

Incatema © 2013 | ALL RIGHTS RESERVED
Incatema consulting