Incatema Consulting & Engineering protège le bord de la rivière du Massacre pour éviter les inondations du nouveau marché d´Ouanaminthe en Haïti

5 June, 2019

Incatema Consulting & Engineering s’est chargé de la protection environnementale de la rivière du Massacre à la hauteur du marché binational d’Ouanaminthe, en Haïti, en installant un mur de retenue des crues entre Haïti et la République dominicaine.  La protection des bords de la rivière fait suite à l’étude hydrologique réalisée par la compagnie, pour déterminer les niveaux d’inondation de celle-ci, afin d’éviter son éventuel débordement lors de fortes pluies, et fait partie des études préliminaires environnementales de tous les projets de la compagnie.

La protection de l’environnement de la rivière du Massacre s’intègre dans le projet de construction du marché binational d’Ouanaminthe, actuellement dirigé par Incatema Consulting & Engineering à la frontière entre la République dominicaine et Haïti, avec un budget de 9 millions d’euros et le financement de l’Union européenne pour la BONFED

Il ne faut pas oublier qu’Haïti est le pays dont le PIB par habitant est le plus bas d’Amérique et de l’hémisphère occidental et l’un des plus inégalitaires au monde. L’économie d’Haïti est la plus pauvre de la région, d’après les données de la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPAL), qui situaient à -0,1 le PIB par habitant du pays en 2015, facteur également aggravé par le tremblement de terre et le tsunami ultérieur de 2010, l’une des catastrophes humanitaires les plus graves de l’histoire.

Dans le cadre de ce même Programme binational financé par l’Union européenne, Incatema Consulting & Engineering a remis en état et livré à la municipalité d’Ouanaminthe l’ancien marché municipal de la ville, dont le chantier d’amélioration a consisté à asseoir le terrain sur lequel il se trouve pour éviter qu’il ne devienne boueux en période de pluie, sans oublier l’amélioration et l’assainissement des constructions existantes (pour la vente de viandes, légumes et fruits) grâce à l’édification d’une nouvelle structure métallique et de sa toiture et à la modernisation des sanitaires et à l’évacuation des eaux de pluie.

La Coopération internationale pour garantir la durabilité dans les pays en voie de développement

Le projet de construction du marché d’Ouanaminthe et la protection du bord de la rivière du Massacre s’inscrivent dans le cadre des actions stratégiques de coopération internationale financées par l’Union européenne et mises en œuvre par Incatema Consulting & Engineering en matière de durabilité et alignées avec l’Agenda 2030 de Développement durable adopté par l’ONU. Concrètement, il contribue directement à la satisfaction de l’ODD Faim zéro et réduction des inégalités, en permettant à la population de pouvoir s’approvisionner en denrées alimentaires.

Il faut tenir compte du fait que la population haïtienne traverse chaque jour la frontière avec la République dominicaine pour se procurer des aliments et des produits de première nécessité depuis 1993, année où le président dominicain de l’époque, Joaquín Balaguer, a annoncé qu’il autoriserait ce mouvement pour soulager l’accès limité aux produits alimentaires que subissait Haïti, alors objet d’un embargo international. Le premier point d'ouverture s'est situé à la frontière des deux villes limitrophes de Dajabón et Ouanaminthe, où Incatema Consulting & Engineering construit actuellement le nouveau marché d’Ouanaminthe, dont les travaux s’achèveront cette année.

Pour améliorer l’accès à des aliments trop rares pour la population haïtienne, le marché de Dajabón (situé dans la partie dominicaine de la frontière) a récemment élargi son activité à un jour supplémentaire et est ouvert 3 jours par semaine, au lieu de 2.

La rivière du Massacre a débordé en septembre 2017, lorsqu’une crue a provoqué la chute du vieux pont des Douanes qui avait été utilisé pendant 40 ans pour relier par voie terrestre les citoyens haïtiens et dominicains. Suite à cet effondrement, les autorités se sont vues dans l’obligation de distribuer de l'alimentation à toutes les personnes logées dans des refuges ou des maisons familiales, car plusieurs communautés se sont trouvées isolées suite au glissement de plusieurs tronçons de route et de ponts.