Livraison provisoire des travaux de huit puits et de la station de repompage de Port-au-Prince (Haïti)

9 December, 2020

Incatema Consulting & Engineering, en consortium avec la société haïtienne SOHECO, S.A, a procédé à la livraison provisoire au client, la Direction nationale de l’eau potable et de l’assainissement (DINEPA) d’Haïti, des travaux d’équipement et de raccord de huit puits à une station de repompage à deux réservoirs, nous sommes actuellement en train de finir l’exécution de l’un d’eux, qui sont raccordés au réseau de la Région métropolitaine de Port-au-Prince (RMPP). Tous ces travaux ont été exécutés dans les localités de Croix des Bouquets, Tabarre et Pétion-Ville et les huit puits sur les deux rives de la Rivière Grise ont été raccordés au moyen d’une Perforation horizontale dirigée (PHD).

Les travaux prioritaires pour le renforcement de la production de l’eau potable dans la région métropolitaine de Port-au-Prince ont également inclus la construction simultanée des tuyauteries qui acheminent l’eau des 8 puits à la Station de pompage de Tabarre, située dans la localité du même nom, puis de là au réservoir appelé R120, situé dans la zone de Siloé, qui approvisionne plusieurs zones de la localité de Delmas, et au réservoir appelé R236, situé dans le quartier de Vivy Mitchell de la localité de Pétion-Ville, d’une capacité de 2 000 m3, dont l’exécution est en cours de finalisation par Consulting & Engineering, également en consortium avec la même société haïtienne, et qui approvisionnera à l’avenir diverses zones de Tabarre et Pétion-ville, comme renfort de débit à Tunnel Frères et Doco. Le débit de ces huit puits est de 32 000 m3 par jour avec un débit unitaire moyen de l’ordre de 4 000 m3 par jour. Les puits alimentent la Station de pompage de Tabarre, de sorte que 6 puits sur 8 peuvent opérer simultanément pour apporter un débit de 24 000 m3 par jour.

Le projet financé par la Banque interaméricaine de développement (BID) « représente une étape importante- indique le directeur des infrastructures d’Incatema Consulting & Engineering, Fernando Díaz -dans la mesure où il améliore l’accès à l’eau potable dans l’un des pays du monde où il est le plus difficile de l’obtenir, il ne fait aucun doute que c’est une bonne nouvelle pour les habitants de l’agglomération de Port-au-Prince, et plus encore dans cette époque de pandémie où l’usage de l’eau est plus nécessaire que jamais pour combattre la COVID 19 ».