Plus de 20 plans commerciaux ont été réalisés dans le cadre du projet d’agriculture commerciale en Angola

30 March, 2021

Le projet d’agriculture commerciale en Angola poursuit son avancée pendant sa seconde année d’implantation, au cours de laquelle plus de 20 plans commerciaux ont été élaborés pour les agriculteurs et les PME agroalimentaires à Malanje et à Kwuanza Sul. Le jalon fait partie du Projet de développement de l’agriculture commerciale (PDAC) financé par la Banque mondiale et dans le cadre duquel Incatema travaille depuis 2018. Il vise à favoriser le passage d’une agriculture familiale et de subsistance à une agriculture commerciale, avec de plus grands rendements, une meilleure qualité et des produits potentiellement exportables, dont la vente améliorera les revenus des producteurs et permettra d’équilibrer la balance commerciale du pays, très déséquilibrée en raison des grandes quantités d’aliments que l’Angola importe à des fins de consommation interne.

L’équipe technique soutient les agriculteurs et les petits entrepreneurs dans l’élaboration de leurs plans commerciaux, destinés à étendre ou améliorer leur production et la qualité des produits et à réduire les pertes post-récolte, en améliorant les infrastructures de production et/ou la conservation et le traitement des aliments.

Les plans commerciaux améliorent la compétitivité et la rentabilité de l’activité agricole

« Les plans commerciaux apportent aux producteurs une vision à moyen et long terme, grâce au suivi permanent de l’investissement et agissent comme un outil pour aider les agriculteurs à comprendre les étapes qu’ils doivent suivre, indique Ana Romero, Directrice Consulting d’Incatema Consulting & Engineering. Ils deviennent ainsi un élément essentiel pour améliorer leur niveau de compétitivité, de revenus et de rentabilité de l’activité agricole ».

L’outil utilisé par l’équipe technique pour l’élaboration des Plans commerciaux des propriétés s’appelle Rural Invest, une méthodologie développée par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l'agriculture (FAO).

Outre les plans commerciaux, au cours des 8 derniers mois, l’équipe d’assistance technique de la compagnie a également axé son travail sur la formation des producteurs en Bonnes pratiques agricoles BPA), la négociation avec les banques commerciales pour favoriser l’accès au crédit et la promotion d’alliances de production au sein de la communauté entrepreneuriale locale.