Incatema démarre le système de cogénération de la STEP de Cambérène (Sénégal) pour l’auto-consommation

4 March, 2024

La Journée mondiale de l'ingénierie durable est célébrée le 4 mars. L'événement a été créé lors de la 40ème session de la Conférence générale de l'UNESCO en 2019 afin de sensibiliser au rôle de l'ingénierie dans la vie moderne, essentiel pour atténuer les effets du changement climatique et faire progresser le développement durable, en particulier en Afrique et dans les petits États insulaires en développement (PEID).

À cette fin, Incatema a mis en service le système de cogénération de la station de traitement des eaux usées (STEP) qu'elle a construite à Cambérène, une ville du nord de Dakar, la capitale sénégalaise.

Les essais de cogénération, qui viennent d'être réalisés et qui ont duré deux semaines, constituent la dernière phase du processus général de mise en service de la centrale, au cours duquel tous les éléments de l'installation sont testés pour vérifier leur bon fonctionnement avant la remise définitive de l'ouvrage au maître d'ouvrage, l'Office National de l'Assainissement du Sénégal (ONAS). Des tests ont été effectués sur l'auto-consommation énergétique de la STEP par cogénération, avec des résultats tout à fait satisfaisants.

Pour la conception de l'extension et de l'amélioration de la STEP de Cambérène, Incatema a largement pris en compte l'utilisation de systèmes autonomes, tels que la cogénération, afin de rendre l'installation auto-suffisante et de gagner ainsi en efficacité et en durabilité. Comme le souligne Fernando Díaz, directeur des infrastructures d'Incatema, « la STEP que nous avons construite à Cambérène, qui en est à sa phase finale de test, est un exemple clair d'ingénierie durable étant donné qu’elle consomme de l'énergie à partir de ses excédents sans avoir à l'acheter sur le réseau électrique. Cette importante économie d'énergie profite non seulement à l'entité qui va exploiter la STEP, mais aussi à tous les citoyens, car elle réduit la dépendance à l'égard des sources d'énergie conventionnelles, telles que le charbon ou le gaz naturel, en tirant parti d'une ressource renouvelable telle que le biogaz ».

Exemple d'économie circulaire : des déchets aux ressources

Dans le système de cogénération, le gaz, qui sert de combustible, est introduit dans une réaction de combustion qui libère une grande quantité d'énergie thermique et la convertit en énergie mécanique et électrique. Grâce à ce processus de cogénération, la STEP de Cambérène utilise l'énergie thermique produite, en plus de sa propre consommation d'électricité, pour maintenir la température du digesteur anaérobie et pour chauffer les boues avant le processus de déshydratation. Si la production d'énergie est supérieure aux besoins, le surplus peut être vendu au réseau électrique.

Au lieu de rejeter simplement le biogaz dans l'atmosphère, la STEP l'utilise donc pour générer de l'électricité et de la chaleur via le système de cogénération, et les déchets finissent donc par être valorisés et transformés en ressource.

Amélioration de l'assainissement pour plus de 1,5 million de personnes

Une fois opérationnelle, la STEP de Cambérène améliorera la qualité de vie de plus de 1,6 million d'habitants. Avec une capacité de traitement moyenne de 92 000 mètres cubes par jour, elle peut faire face à des pointes pouvant atteindre 101 000 mètres cubes par jour.

Cette action s'inscrit dans le cadre du projet clé en main réalisé par Incatema pour l'Office National de l'Assainissement du Sénégal (ONAS), avec un budget de 32 millions d'euros financé par la Banque Islamique de Développement. La STEP, ainsi que l'émissaire sous-marin qu'Incatema vient de livrer au client, donneront un nouvel élan au plan environnemental du gouvernement sénégalais, qui vise à réduire la pollution dans le nord de Dakar et à améliorer la situation sanitaire de la population.