Incatema remet le projet de l’émissaire de Cambérène à l’Office National de l’Assainissement du Sénégal

21 February, 2024

Les travaux de l'émissaire sous-marin de Cambérène, commune située au nord de Dakar (Sénégal), ont été remis par Incatema au promoteur du projet, l'Office National de l'Assainissement du Sénégal (ONAS).

Outre les représentants d'Incatema, la cérémonie de remise des travaux s'est déroulée en présence de M. Ahmadan Khadim Bamba Fall, en tant que directeur administratif et financier de l'ONAS, de M. Pédre Sy, en tant que chef de projet de l'ONAS, et de M. Mamadou Niang, en tant que chef du service économique et administratif de l'ONAS. Tous ont souligné la qualité de l'infrastructure de gestion de l'eau et ont mis l'accent sur la collaboration et l'excellente disposition d'Incatema tout au long de l'exécution du projet.

L'émissaire sous-marin de Cambérène est relié à la station de traitement d’eaux usées (STEP) de la commune, également construite par Incatema, afin d'acheminer les effluents préalablement traités et purifiés vers le fond marin par un micro-tunnel de 1 200 mètres de long et de 2,20 mètres de diamètre.

Le processus de traitement des eaux usées commence dans la STEP, d'où l'eau purifiée est rejetée par l'émissaire en haute mer. C'est là que s'achève la purification finale par des processus naturels chimiques, physiques et biologiques. Ces processus sont rendus possibles par la température de l'eau, la pression, les courants, le rayonnement ultraviolet et les conditions de salinité, qui contribuent au nettoyage final et à la dilution de l'eau traitée sans impact sur l'environnement.

L'émissaire sous-marin fait partie du programme environnemental du gouvernement sénégalais visant à réduire la pollution dans le nord de Dakar, l'une des villes les plus polluées du pays africain. "L'émissaire permettra d'éliminer les déchets polluants qui ont un impact non seulement sur la santé de la population, mais aussi sur les ressources halieutiques et d'autres secteurs, contribuant ainsi à l'ODS 6 de l'Agenda 2030 des Nations unies pour l'eau propre et l'assainissement, et à l'ODS 14 sur la protection de la vie sous-marine", explique Fernando Díaz, directeur des infrastructures d'Incatema.