Incatema termine l’Assistance technique à l’UE pour le suivi et l’évaluation du programme MAB (Mesures d’accompagnement au secteur de la banane)

19 February, 2021

Incatema Consulting & Engineering a terminé le programme d’Assistance technique à l’UE pour le suivi et l’évaluation du programme MAB (Mesures d’accompagnement au secteur de la banane) qui a duré 7 ans. Pendant cette période, la compagnie a réalisé un suivi continu de l’exécution des activités programmées par chaque pays bénéficiaire, qui ont représenté un investissement total de 190 millions d’Euros de la part de la Coopération de l’Union européenne.

En ce sens, elle a réalisé un système de suivi spécifiquement adapté à la réalité de chaque pays bénéficiaire, qui a permis aux gestionnaires du programme, au niveau national et global, d’obtenir une information fidèle sur le degré d’avancement de l’exécution des activités programmées, ainsi que des résultat atteints et de leur durabilité.

De plus, l’assistance technique a fourni des mesures de soutien spécifiques demandées par les propres bénéficiaires, tels que :

  • Stratégies pour l’implantation de partenariats publics privés pour la diversification de la production dans les petites îles des Caraïbes.
  • Développement de feuilles de route spécifiques pour la diversification de la production au sein de chaque île.
  • Création d’un bulletin interne pour la communication des résultats et des exemples de réussite parmi les pays bénéficiaire du programme.
  • Étude comparative de la compétitivité de la chaîne de valeur des pays bénéficiaires avec leurs principaux marchés concurrents.
  • Tenue d’un séminaire d’échange d’expériences et d’exemples de réussite en décembre 2016 à Bruxelles, avec la participation des 10 pays bénéficiaires. Ce séminaire a permis de créer des liens de collaboration entre les pays bénéficiaires pour améliorer l’exécution des activités dans la phase finale du programme.
  • Développement d’outils spécifiques de gestion pour les autorités nationales du Cameroun et de Côte d’Ivoire.
  • Réalisation d’une évaluation de l’impact du programme une fois achevée l’exécution des projets financés.


Apprentissage continu pour favoriser la durabilité

Cette assistance technique ne s’est donc pas limitée à une collecte analytique de données de gestion des programmes, elle a encouragé l’apprentissage continu et l’échange d’expériences aussi bien au niveau des équipes de gestion que d’un point de vue technique pour optimiser l’exécution des projets de développement et de diversification du secteur de la banane financés.

L’exécution du programme de Mesures d’accompagnement de la banane (BAM selon ses sigles en anglais) a débuté en janvier 2014 avec pour but de compenser les petits pays producteurs de banane d’Afrique et des Caraïbes au motif de la perte de compétitivité causée par la libéralisation du commerce international de la banane, comme résultat des négociations au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Ces accords favorisent les exportations des grands producteurs ACP (Afrique Caraïbes et Pacifique), et portent préjudice aux petits producteurs, comme nous l’évoquions déjà ici