Nous célébrons la journée mondiale de l’architecture

7 October, 2019

À l’occasion de la journée mondiale de l’architecture et de l’habitat, nous souhaitons mettre en lumière trois des projets les plus emblématiques d’Incatema Consulting & Engineering, construits après avoir obtenu le premier prix de leurs concours d’idées respectifs.

École de formation aux métiers de la pêche CEFOPESCAS (Luanda, Angola)

La construction de ce complexe d’enseignement est promue par le Gouvernement angolais pour former tous les cadres moyens aux métiers de la pêche. Autour du bâtiment principal abritant des salles de classe et des bureaux destinés à l’administration et aux enseignants, s’articulent un ensemble de bâtiments de formation complémentaire (laboratoires), des équipements (cuisine, réfectoires, vestiaires, zones sportives) et les résidences des élèves et des professeurs. Les caractéristiques climatiques du lieu et sa proximité d’avec la mer ont conditionné la conception et les typologies de construction des bâtiments. L’ambition était ainsi d’éviter un trop fort ensoleillement et de favoriser la circulation naturelle de l’air et une durabilité maximale des matériaux, afin de réduire leur entretien au minimum.

Centre de santé Peña Prieta (Madrid)

Pour s’adapter aux contraintes du terrain, la totalité du programme se concentre sur deux ailes perpendiculaires, faisant face aux rues Altos de Cabrejas et Sierra de Filabres. Cette dernière rue permet une plus grande hauteur de construction et sera donc parfaitement adaptée à l’installation du bloc principal des consultations, tandis que l’autre aile accueillera la zone administrative et d’autres espaces de soins

Avec cette configuration, les salles de consultation, qui reçoivent la lumière du nord (une exposition adaptée aux lieux de travail) et donnent sur un vaste espace libre piétonnier, bénéficient des meilleures conditions de luminosité et de protection acoustique. Au sud, les salles d’attente sont baignées de lumière et donnent sur le patio central paysager. L’accès et les axes de communication dans l’intersection des deux ailes faciliteront et écourteront au maximum les déplacements.

Auditorium et conservatoire de Ferrreries (Minorque)

Rappelant son statut de palafitte, ce projet prend la forme de deux éléments aveugles flottant dans les airs, l’auditorium et le conservatoire, séparés par un espace vide : l’auditoire en plein air. Une taula qui, grâce à légèreté de sa structure d’appui, ne s’approprie pas l’espace environnant mais le laisse le traverser. Outre la conception des appuis, la transparence est encore favorisée par la physionomie même de cet auditorium extérieur, qui en fait un grand Polyphème... un être monoculaire dont l’œil permet à la ville et au parc de s’observer mutuellement.