Incatema dispense formation aux techniciens de l’ONAS qui vont exploiter la STEP de Cambérène (Sénégal).

21 December, 2023

Incatema a dispensé une formation aux techniciens de l'Office National de l'Assainissement du Sénégal (ONAS) sur le fonctionnement adéquat de la station d'épuration des eaux usées (STEP) de Cambérène que la société a bâtie au nord de Dakar, la capitale sénégalaise. L’objectif est de former le personnel chargé du maintien de la STEP afin que la station puisse fonctionner normalement et efficacement, aussi bien en mode automatique que manuel.

Le programme de formation de la STEP de Cambérène s’est déroulé sur cinq jours, couvrant différentes étapes du traitement des eaux usées. « Nous avons d’abord expliqué les traitements primaire, secondaire et tertiaire, ainsi que le traitement des boues et la digestion. Ensuite, nous avons traité la production et le traitement du biogaz, qui servira à générer de l’énergie électrique », explique Fernando Díaz, directeur du département infrastructures chez Incatema.

Par la suite, une formation pratique et théorique a été dispensée sur ATEX (atmosphères explosives), car le biogaz généré lors de la digestion anaérobie (principalement du méthane) est hautement inflammable. Par conséquent, toutes les zones situées dans le rayon d’action de sa manipulation doivent être soumises, que ce soit l’équipement électromécanique ou les opérations, à une réglementation internationale très stricte. Une formation complémentaire a également été dispensée dans les domaines de la sécurité, l’hygiène au travail et la protection de l’environnement.

Le cours comprenait également la manipulation de tous les tableaux de bord et mécanismes nécessaires aux processus de traitement de la station, ainsi que la présentation de la partie matérielle. Le cours a été complété avec l’explication des procédures de fonctionnement, contrôle et maintien du système de cogénération par un expert de Siemens, fournisseur des moteurs de cogénération.

La STEP de Cambérène sera reliée à l’émissaire sous-marin construit par Incatema à Dakar. Il s’agit d’une infrastructure financée par la Banque Islamique de Développement qui permettra la dilution définitive des eaux usées en haute mer, préalablement traitées pour leur nettoyage et leur purification dans la station d’épuration, comme mentionné ici. La station de traitement fait partie d’un projet ambitieux du gouvernement sénégalais visant à décontaminer la partie nord de la ville de Dakar, conformément aux objectifs de l’Agenda 2030 des Nations Unies.